SAMEDI 18 MAI


Les Négresses Vertes ont sorti leur premier album "Mlah" en 1988, en pleine effervescence du rock alternatif. Il s’ouvre sur "La valse à l‘accordéon" suivi du fameux "Zobi la mouche", manifeste post punk du groupe et de "Voilà l’été". Plus tard viendront les titres " Sous le soleil de bodega ", " Face à la mer " et bien d‘autres… La tribu charismatique et tapageuse se forme dans le Paris populaire des années 80'. Ils donneront naissance aux Négresses Vertes qui restent à ce jour un de nos représentants les plus emblématiques à l’étranger.

Ils seront présents le samedi 18 mai à la 10ème édition du Soft’R Festival pour faire raisonner leur chansons iconiques et emblématiques de la scène française. 



Miossec est devenu au fil du temps un artiste indispensable dans le paysage musical français. Ses textes sincères et ses concerts généreux rendent compte d'une personnalité à fleur de peau, entière et exigeante.  Ce breton admirateur de Jacques Brel, qui vénère Alain Bashung se définit comme un « chansonneur », qui murmure parfois comme Chet Baker. "Boire", son premier album l'a fait connaitre en 1995, porté par « Non non non non (Je ne suis pas saoul) » et « Regarde un peu la France ».

Après 25 ans de scènes, le plaisir de le retrouver le 18 mai à Sauveterre de Rouergue sera grand ! 

"Les Rescapés", son dernier album qu'il nous présentera, vient après 4 années de tournée !