Membre du groupe Zebda, ce toulousain écrivain et chanteur partage un message humaniste et présente son troisième album solo " Catégorie Reine ". Il y partage ses mots, sa musique, ses souvenirs entre lecture et chanson. Son dernier ouvrage « Ma part de Gaulois » témoigne des paradoxes de l’artiste, de ses blessures, de ses tiraillements identitaires. Le documentaire « Moi, Magyd Cherfi ; portrait intimiste d’un chanteur devenu écrivain » réalisé par Rachid Oujdi en 2018 retrace un portrait sensible. Il y résonne souvenirs et confidences, succès de Zebda Officiel, engagement politique, rôle essentiel de sa mère dans son éducation, écriture, féminisme ou encore No Man’s Land dans lequel il évolue entre ceux « d’en bas » et ceux « d’en haut » …Un bel exemple à suivre pour les artistes émergents du territoire afin de les amener à donner un engagement et une identité à leur projet artistique.