PIGALLE

Véritable nouveauté dans le paysage culturel local, le Tremplin des 100 Vallées sera parrainé par un emblème de la chanson française : Pigalle, emmené par le charismatique multi instrumentaliste François Hadji-Lazaro dont le nouvel album sortira le 02 février. Figure de proue du rock français alternatif depuis les années 80, ce groupe, à l’univers artistique très vaste, conclura une soirée de découvertes musicales, dédiée à la promotion de groupes amateurs aveyronnais.



MONSIEUR 6000

 Ils ont construit leur maison sur un champ de rimes. Une accumulation de mélodies folk- électroniques. Quelques murs porteurs de guitare électrique, et au centre un orateur qui a de la suite dans les idées. Une sorte de Gainsbourg adepte du parlé-chanté. On y trouve du Odezenne, et du spleen dans la démarche. C’était sans compter les rêves, un quelque chose de Gaël Faye. L’artisan du son, c’est Dakota : pierre angulaire du projet, beatmaker de son état, originaire de Villefranche de Rouergue. Travailleur méticuleux, compositeur atmosphérique, il transforme les clés de Sol en clés de voûtes antisismiques. Ces trois compagnons de route composent avec l’amour et la révolte, décrivent un quotidien pour rencontrer les autres.



MAKAFUNK

Makafunk, c’est tout d’abord une voix. Celle de Romain Mckenzie, chanteur talentueux révélé dans The Voice en 2016. Autour de lui s’organise un ensemble atypique où chacun se met au service d’un répertoire Soul/Funk résolument axé sur le groove ! Créé en septembre 2016, le groupe est composé d’un bassiste, un batteur originaire de Sauveterre de Rouergue, un trompettiste/clavierriste et un guitariste. Très influencé par des groupes tels qu’Electro Deluxe, Makafunk est un jeune groupe qui lance ses premières compositions. 



ENLÒC

Formé pour tromper l'ennui en Sud-Aveyron (St Afrique) durant l’hiver 2008, Enlòc (« nulle part » en occitan) distille un punk rock teinté de ska mêlant compositions en français, en occitan et parfois en anglais. Le groupe, en configuration rock classique "power trio", livre un set énergique et nerveux faisant la part belle aux refrains accrocheurs et aux choeurs fédérateurs. Les influences puisent autant du côté outre atlantique avec des groupes comme NOFX que du bon vieux punk français façon les Sheriff.

Un premier disque sort en 2011 et le groupe partage, sur sa route,  la scène avec quelques références du genre (Dead to me, Not scientists, Guerilla poubelle…).